Quel rituel pour que bébé s'endorme seul ?

Quel rituel pour que bébé s'endorme seul ?

Le sommeil est un apprentissage !

Au cours de nos recherches, nous avons réalisé une chose : s'endormir seul s'apprend. 

Enseigner quelque chose, créer les conditions optimales, soutenir et encourager, guider son enfant... Ça tout le monde sait faire !

Nous savons que pour certaines mamans cela relève du bon sens et qu'elles le font naturellement. Ça n'est pas le cas pour tous.

Un élément essentiel pour apprendre à (bien) dormir est le rituel d'endormissement. Oui, d'endormissement et pas de coucher.

Le rituel du coucher correspond à "tout ce que l'on fait avant de coucher bébé". Or, une fois couché votre bébé ne sait pas forcément s'endormir seul.

Et pour l'aider à apprendre, vous devez savoir ce que vous allez faire jusqu'à ce qu'il dorme. C'est le rituel d'endormissement.


Comment coucher bébé ?


Le rituel du coucher est constitué par tout ce que vous faites avant de mettre bébé dans son lit. Il lui signale qu'il est temps de dormir.

Le déroulement de la journée !

Avant de parler histoire, berceuse et autre, nous trouvons important d'être attentif à la journée de votre bébé.

Nous vous conseillons fortement d'avoir une routine quotidienne en place.

Si chaque jour est différent du précédent, que ce soit au niveau de l'environnement ou des horaires de sommeil, il sera beaucoup plus difficile d'instaurer de bonnes habitudes de sommeil.

Oui, la souplesse viendra, mais on ne peut pas être souple sans avoir d'abord un cadre. On déroge à certaines habitudes parce que justement, ce sont des habitudes qu'on respecte la majorité du temps.

Une routine quotidienne avec bébé consiste selon nous en quelques éléments. Tout d'abord un rythme dormir/manger/jouer et un début de journée constant. 

Ainsi les cycles dormir/manger/jouer tombent naturellement à peu près aux mêmes horaires tous les jours. Bébé ira donc se coucher le soir et aux siestes de manière prévisible.


Environnement de sommeil

Il faut ensuite décider de l'environnement de bébé pour les siestes en journée et pour la nuit, soit :

Le lieu : 

* Où faire dormir bébé ? 

* Dans sa chambre ou dans une autre pièce ?

* Dans son lit ou ailleurs ?


La lumière :

* Rideaux ou volets fermés ou pas ?

* Avec une veilleuse ?


Le bruit :

* Bruits naturels de la maison ?

* Bruit blanc ?

* Musique ?


Il est tout à fait envisageable de définir deux environnements différents pour la sieste et la nuit.

Par exemple, il peut passer la nuit dans sa chambre et faire la sieste dans celle des parents.

Il est parfois nécessaire d'être un peu créatif pour s'adapter au mieux aux besoins de la famille et de bébé (autres enfants qui font la sieste ou pas, partage de chambre, bruit ou taille de la maison, etc.).

L'essentiel est de trouver une organisation qui conviendra sur la durée afin de donner des repères clairs à bébé.


Le rituel du coucher

Le rituel en lui-même sera déjà en grande partie mis en place avec une organisation de la journée régulière. 

Bébé mange, dort et joue à peu près au même moment tous les jours. Les activités comme le bain suivent la même régularité et lui donnent des repères qui structurent sa perception du temps.

On peut ensuite annoncer le coucher par une série d'activités qui seront répétées, toujours dans le même ordre et de la même façon avant de mettre bébé au lit.

Prendre un bain, regarder un livre, chanter une chanson, bercer, câliner, dire bonne nuit à toute la famille, etc.

Avant d'élaborer un rituel compliqué, cependant, souvenez-vous que vous allez le répéter. Tous les soirs dans le même ordre et de la même façon. 

Le rituel de la sieste peut être le même ou une version légèrement simplifiée de celui du soir. 

Préférez un rituel simple, mais que vous pourrez respecter tout le temps. Même quand il faudra gérer le reste de la maison. Devoirs des plus grands, douches, repas tout en même temps.

Donc simplicité et efficacité. Une chanson, un bisou, une "bonne nuit".

Restez simple et pensez à vos objectifs à long terme. Si vous souhaitez que bébé s'endorme seul, dans son lit, dans sa chambre et sans veilleuse : couchez le seul, dans son lit, dans sa chambre et sans veilleuse.


L'endormissement : Définir ses objectifs

Un rythme quotidien régulier ainsi qu'un bon rituel du coucher font l'essentiel du travail.

Cependant, cela ne suffit pas toujours. Heureusement, il existe aussi des bébés particulièrement faciles ! Mais si vous prenez bébé aux bras pour l'endormir au premier son qu'il émet, votre routine et votre rituel du coucher ne suffiront pas.

Votre bébé ne pourra pas apprendre à s'endormir seul dans son lit une fois couché. Il faut d'abord que vous répondiez à ces deux questions.

* Quel est votre objectif de sommeil ?

* Quels efforts êtes vous prêts à fournir pour l'atteindre ?

Voulez-vous que votre bébé dorme seul ? Sûrement, mais vous voulez aussi dormir, donc choisi l'option cododo et endormissement au sein qui fonctionne très bien.

Si vous voulez lui apprendre à dormir de manière autonome. Pour leur éviter des difficultés, essayez de vous abstenir.

Choisissez la méthode que nous détaillons dans cet article de blog. Et tout se passera bien ! 

C'est donc à vous de savoir ce qui vous semble le mieux pour votre famille, en fonction de votre situation.


Quelques mots sur les pleurs !

Nous croyons que les grandes difficultés des parents avec le sommeil de leur bébé sont dues aux pleurs. 

Certaines d'entre vous sont absolument incapables d'entendre son bébé pleurer. Quelle que soit la cause de ses pleurs d'ailleurs. 

Nous savons toutes que parfois certains bébés pleurent un peu avant de s'endormir et cela est tout à fait normal.

Nous ne parlons pas de hurlements des heures durant ! Mais si bébé pleure un peu une fois couché, essayez de lui laisser une chance de s'endormir seul. 

C'est d'ailleurs souvent ce qui se produit. Dans le cas contraire, intervenez. 

Le rituel d'endormissement

Il y a plusieurs façons d'accompagner bébé durant cette phase d'apprentissage. Tout d'abord, avant de coucher bébé, assurez vous qu'il va bien et qu'il est prêt à dormir. Ensuite, une fois le rituel du coucher effectué, on lui montre qu'on a confiance en sa capacité à s'endormir seul. Donc, on s'en va.

Si bébé pleure, on se remémore ses objectifs et on élabore un rituel d'endormissement qui les respecte. 

Voici quelques conseils :

Bébé est couché et pleure. Jetez un œil dans l'embrasure de la porte et attendez quelques minutes.

Deux ou trois minutes suffisent en général, moins de 5 dans tous les cas. Si bébé ne dort toujours pas, mais ne pleure plus le laisser s'endormir seul.

Si bébé ne dort toujours pas et pleure encore. Allez y, mais ne le sortez pas du lit ! 

Vérifiez la couche, le caresser. Rassurez-le, en lui disant que vous êtes là, mais qu'il est temps de dormir. Puis sortez de la chambre.

En fonction des réactions de bébé, répétez quelques fois cette méthode.

S'il pleure ou râle toujours. Aidez-le à s'endormir en le laissant dans son lit. Caresse et chuchotement jusqu'à ce qu'il dorme.

Si cela ne fonctionne pas, que bébé devient trop fatigué/énervé. Prenez-le dans vos bras pour le câliner et l'assoupir. Puis recoucher le.

Si cela ne marche toujours pas, tentez de l'endormir dans vos bras.


 Accompagner le sommeil de bébé à chaque âge : Rester réaliste

L'objectif est d'apprendre à votre bébé à s'endormir seul dans son lit. Mais l'objectif principal est surtout qu'il dorme, qu'il se sente sécurisé et que vous vous sentiez bien vous aussi. 

Les premiers temps, bébé apprend et vous êtes fatiguée par la naissance, les nuits hachées et tout le reste... Donc commencez dès les premières semaines à suivre ce rituel.

Mais ne faites pas forcément tout en même temps ni tout le temps. Petit à petit, par contre, vous deviendrez plus assidue. En général avant ses deux mois, bébé s'endormira seul sans soucis.

Fixez-vous des objectifs atteignables. Ne passez pas plus de 15 minutes de rituel aux siestes et pas plus de 20/30 minutes le soir. 

Sachant que les premières semaines, votre bébé est souvent plus énervé en fin de journée. Gardez-le donc contre vous jusqu'à ce qu'ils s'endorment. En grandissant cela passe. Vers deux mois, vous pourrez commencer le rituel pour le coucher du soir sans soucis.

Il y a suffisamment de siestes dans la journée pour permettre un bon apprentissage. Bébé a aussi ses "moments".

Certains couchers sont plus faciles que d'autres. Focalisez-vous surtout sur ces couchers faciles. Généralement la sieste du matin et celle du début d'après-midi et soyez plus souple avec les autres. C'est-à-dire passez plus vite les étapes pour aider bébé à s'endormir.

Nous vous conseillons vraiment de réfléchir par écrit à ces différents éléments : rituel du coucher, rituel d'endormissement et surtout objectifs de sommeil.

De préférence, avant que bébé ne soit né. Une fois bébé là, il est parfois difficile d'avoir les idées claires. Vous serez alors contents d'avoir un plan d'action et d'en tirer des résultats. Cela dit, si votre bébé est plus grand, tout espoir d'une bonne nuit de sommeil n'est pas perdu ! Il est encore possible de lui inculquer de bonnes habitudes de sommeil.

Retour au blog